Le Challenge Tour 2020 et ses catégories

Le Challenge Tour 2020 et ses catégories.

Découvrez Le Challenge Tour 2020 et ses catégories.  Avec cette présentation du Challenge Tour, considérée comme la 2ème division du golf européen masculin, et véritable tremplin vers l’élite mondiale*, vous allez comprendre comment se concrétise la filière du golf professionnel en Europe.

(*480 victoires sur l’Europeantour, 11 victoires en Majeurs, 31 joueurs qualifiés en Ryder Cup) 

Objectifs

L’objectif des joueurs de golf de ce circuit professionnel, nommé “Challenge Tour”, est de terminer dans le Top 15 de ce circuit, à la fin de la saison, afin d’accéder à l’élite européenne appelée, l’European Tour.

Au delà de ce Top en fin d’année, un objectif dans l’objectif est aussi de tenter de gagner 3 tournois dans la saison le plus vite possible. Cette performance, très difficile à réaliser, permet un accès immédiat à  l’European Tour, sans attendre la fin de la saison.

Enfin, pour les jeunes joueurs, déjà membres du Challenge Tour l’année précédente et classés dans les “petites catégories”, l’objectif peut être aussi, de progresser dans une meilleure catégorie. Cela permet d’être sûr de jouer tous les tournois de la saison suivante pour se donner le maximum de chance de briller et accéder vers l’European Tour,  en 2, voire 3 saisons de Challenge Tour.

Le Calendrier 2020

Avant la crise du Covid-19, le calendrier 2020 proposait 27 tournois de fin janvier 2020 à début novembre 2020. Parmi ces derniers, 4 tournois sont au calendrier en France, durant l’été, de mi juin à fin septembre 2020, à Arras, Le Vaudreuil, Pléneuf Val André et Mallemort( Pont-Royal).
Découvrez le calendrier complet 2020 et les 27 tournois sont ici . Seul le dernier cité est resté au calendrier. 

Les grands principes d’organisation

Dans le monde du golf professionnel, tout au long d’une saison, chaque joueur est classé dans une des différentes catégories, au sein de son circuit professionnel. Sa catégorie dépend de ses résultats tout au long de la saison.

Chaque catégorie est définie pour regrouper des joueurs de niveau de performance homogène. Sur chaque circuit professionnel, les catégories sont généralement hiérarchisées de 0 ou 1 à 17, voire plus, sachant que la catégorie 0 ou 1 correspond aux joueurs du niveau le plus élevé.

Pour chaque tournoi géré par le Challenge Tour, un tri des demandes de participation, envoyées par les joueurs, est effectué selon leur catégorie d’appartenance.  Le Challenge Tour publie sur son site internet une Entry List (liste des demandeurs classés, par catégorie, et par rang au sein des catégories) avec un “cut off”. Ce dernier correspond au nombre maximum de joueurs que le tournoi peut accueillir.

Auparavant, le Challenge Tour a complété le champ de joueurs avec une (ou deux) catégorie dédiée aux joueurs invités par l’organisateur du tournoi.  

Les catégories et leurs conditions d’accès.

Avec les conditions d’accès de chacune de ces catégories, définies par le Challenge Tour, vous allez comprendre qui peut prétendre participer à une épreuve du Challenge Tour en 2020 :

La Catégorie 1 :

Elle regroupe les vainqueurs de tournois du Challenge Tour 2019 et des 12 derniers derniers mois, à la veille du tournoi. Elle ne s’applique pas aux éventuels vainqueurs des catégories de 1 à 14 de l’European Tour.

Les Catégories 3 et 4 :

Elles correspondent à des invitations souvent recommandées par la fédération de golf du pays où a lieu le tournoi.(joueurs de notoriété, ou jeunes talents en quête d’expérience, à “mettre dans le bain”)

La Catégorie 5 :

Les 25 meilleurs joueurs et ex-aequo des PQ3 de la saison 2019. (épreuves de sélection à l’European Tour)

La Catégorie 6 :

Les joueurs ayant terminé entre la 116ème place et la 132ème place du classement de l’Europeantour (Race to Dubaï 2019), classés alternativement avec les joueurs terminant entre la 16ème place et la 30ème place du classement final du Challenge Tour (Race to Mallorca) 2019.

Clément Sordet.

La Catégorie 7 :

Les joueurs ayant fini entre la 133ème place et la 155ème place du classement de l’Europeantour (Race to Dubaï) 2019.

La catégorie 8 :

Les joueurs finissant entre la 31ème place et la 45ème place du classement du Challenge Tour 2019 (Race to Mallorca).

Damien Perrier, Ugo Coussaud, Mathieu Fenasse.

La catégorie 9 :

Les joueurs classés au delà de la 25ème place (et exaequo) de la finale des PQ3 et ayant passé le cut après les 4 premiers jours à Luminé (Tarragone) en novembre 2019.

Gary Stal, Thomas Linard.

La Catégorie 10 :

Les joueurs finissant entre la 46ème place et la 70ème place du classement du Challenge Tour (Race to Mallorca) 2019.

Joël Stalter.

La catégorie 11 :

Les joueurs ayant fini entre la 156ème place et la 181ème place du classement de l’Europeantour (Race to Dubaï) 2019.

La catégorie 12 :

Les joueurs de l’European Tour des catégories 1-5, 10-14 et 16, terminant au delà de la 181 ème place et ayant participé au moins à 18 tournois.

La catégorie 13a :

Les vainqueurs des tournois satellites (“3ème division”).

Frdéric Lacroix.

La Catégorie 13b :

Les 5 meilleurs (non déjà exemptés) dans la limite de la 10ème place du classement final des circuits satellites.

La catégorie 14 :

Les joueurs de la catégorie 17 et 18, classés au delà de la 181ème place du classement de l’Europeantour (Race to Dubaï)

La catégorie 15 :

Les joueurs finissant entre la 71ème place et la 120ème place du classement annuel du Challenge Tour (Race to Mallorca 2019)

Clément Berardo, Jérôme Lando-Casanova, Sébastien Gros, Gregory Bourdy, Julien Quesne, Victor Riu, Edouard Dubois, Nicolas Schwartz, Julien Brun.

La catégorie 16 :

Les joueurs ayant manqué le cut aux PQ3, au mois de novembre 2019, à Luminé (Tarragone), dans l’ordre des résultats obtenus.

La catégorie 17 :

Les joueurs finissant de la 121ème place à la 150ème place, inclus, dans le classement final du Challenge Tour de la saison précédente (Road to Mallorca 2019)

La catégorie A1 :

Tous les autres joueurs ayant participé aux PQ1 et PQ2 2019.

Ils sont passés par le Challenge Tour !

Le Challenge Tour est souvent cité comme le tremplin vers l’élite. Avec pas moins de 480 victoires sur l’Europeantour et 11 victoires en Majeurs, et 31 joueurs qualifiés en Ryder Cup, la liste non exhaustive des joueurs passés par le Challenge Tour et devenus des références mondiales,  le prouve, tous les ans :

Brooks Koepka, Henrik Stenson, Ian Poulter, Justin Rose, Thomas Bjorn, Soren Kjieldsen, Alex Noren, Martin Kaymer, Rafa Cabrera Belo, Tyrrell Hatton, Joost Luiten, Thorbjorn Olesen, Tommy Fleetwood, Branden Grace, Bernd Wiesberger, Eddie Peperrell, An Beyong An, Lukas Bjerregaard, Brandon Stone, Alexander Björk, Ryan Fox, Eric Van Royen, Dylan Fritelli, Thomas Detry, Marcus Kinhult, Bradley Dredge, Raphaël Jacquelin, Thomas Levet, Romain Langasque  Mike Lorenzo-Vera, Victor Perez, Gregory Bourdy, Julien Quesne, Stephen Gallacher, Jamie Donaldson, Peter Hanson, Alvaro Quiros, Nicolas Colsaert, Richard Sterne, Louis Oosthuizen, Aaron Raï…

A noter :
Convaincu de l’intérêt d’une expérience sur le Challenge Tour, le N°1 mondial au 31 décembre 2019, l’américain Brooks Koepka, a conseillé à son petit frère “Chase” de faire ses armes, comme lui, sur ce circuit aux parcours très variés , accélérateur et révélateur de talents.

Les commentaires sont clos.