La Presidents Cup 2019 résultats

Bienvenue sur cette présentation de la Presidents Cup 2019 , son mode d’emploi et ses résultats. Cette épreuve est l’événement principal du golf mondial en ce mois de décembre 2019.


La 13ème édition de cette compétition de golf ,qui se déroule tous les 2 ans en alternance avec la Ryder Cup, commence mercredi 11 décembre. Créé en 1994, elle oppose les USA contre le reste du Monde, (hors Europe concernée par la Ryder Cup).

Avec cette présentation, complétée des résultats de la Presidents Cup 2019, au jour le jour, vous disposerez des informations indispensables pour mieux suivre ce grand rendez-vous mondial.

La Présidents Cup 2019 aura lieu du 11 au 14 décembre 2019 à Melbourne en Australie. (14 h de décalage horaire, soit le 15 décembre en Europe)

Les équipes de la Presidents cup 2019

La Presidents Cup 2019 sera particulière, car , pour la première fois,  Tiger Woods sera présent en tant que capitaine d’équipe et aussi, en tant que joueur. Il est le plus jeune capitaine de l’histoire de cette équipe américaine qui avait déjà connu un Capitaine/joueur avec Hale Irwin en 1994 (qui avait joué 3 matchs 2 victoires, 1 défaite).

 Par ailleurs, avec 12 « rookies », (5 pour USA, 7 pour la plus jeune Equipe internationale de l’histoire) c’est la Presidents Cup incluant le plus de nouveaux participants.

L’équipe internationale est totalement mobilisée. De bons résultats pour les Internationaux, dès le jeudi, pourraient être décisifs pour les mener à la victoire. Elle serait un superbe hommage au passé à double titre. 

En effet, pour cette édition, le lieu de l’événement est très symbolique, car le Royal Melbourne Golf Club est le lieu de la dernière et unique victoire de l’équipe Internationale en 1998, il y a 21 ans , déjà. 

De plus, lors de cette victoire, elle était coachée, par La légende australienne, Peter Thompson, 5 fois vainqueur de « The Open », décédé l’an dernier à 89 ans. Un hommage lui sera rendu lors de la cérémonie de la présentation de la Presidents Cup, en présence de son épouse, ses enfants et ses petits enfants. 

Une 2ème victoire est donc tout l’enjeu qui repose sur les épaules du capitaine Ernie Els et la plus jeune équipe internationale de l’histoire.


Le Capitaine de l’équipe Internationale est la légende sud-africaine, Ernie Els, surnommée « Big Easy ».

Les 4 Vice-Capitaines sont KJ Choi, Trevor Immelman, Mike Weir, Geoff Ogilvy.

Les 12 joueurs sont :

-Adam Scott (Aus) N°17 mondial

-Hideki Matsuyama (Jap) N°20 mondial.

-Louis Oosthuizen (AFS) N°23 mondial.

-Marc Leishman (Aus) N°27 mondial.

-Sungjae Im (Kor) N°34 mondial.(rookie)

-Abraham Ancer (Mex) N°35 mondial. (rookie)

-Byeong Hun An (Kor) N°43 mondial (remplaçant Jason Day) (rookie)

-Adam Hadwin (Can) N°44 mondial.

-Cameron Smith (Aus) N°49 mondial. (rookie)

-Joaqhim Niemen (Chili) N°54 mondial. (rookie)

-Haotong Li (Chn) N°61 mondial. (rookie)

-CT Pan (Chn Taipei) N°62 mondial. (rookie)

 

A noter :

-Moyenne d’âge : 29,3 ans.

-Moyenne Classement mondial : 40.


Le capitaine de l’équipe américaine est la légende,  Tiger Woods, le N°1 mondial de l’histoire du golf.

Les 3 vice-Capitaines sont Fred Couples, Steve Stricker, Zach Johnson.

Les 12 joueurs sont :

-Rickie Fowler N°22 mondial (remplaçant de Brooks Koepka N°1)

-Dustin Johnson N°3 mondial.

-Justin Thomas N°4 mondial.

-Patrick Cantlay N°6 mondial. (rookie)

-Tiger Woods (Capitaine) N°7 mondial.

-Xander Schaufele N°9 mondial. (rookie)

-Bryson de Chambeau N°10 mondial. (rookie)

-Webb Simpson N°11 mondial.

-Tony Finau N°14 mondial. (rookie)

-Patrick Reed N°15 mondial.

-Gary Woodland N°16 mondial. (rookie)

-Matt Kuchar N°22 mondial.

A noter :

-Moyenne d’âge : 32,3 ans.

-Moyenne Classement mondial : 12.

Le principe de la Presidents Cup 2019

Chaque équipe est donc coachée par un capitaine et ses assistants (vice-capitaines). Le Capitaine peut être également  joueur participant.

Les équipes s’affrontent sur un parcours 18 trous, situé, soit aux USA, soit hors USA (et hors Europe), en alternance tous les 2 ans.

En 2019, le parcours est le Royal Melbourne Golf Club en Australie. Ce parcours dessiné par Alistair Mackenzie en 1931, a une longueur de 7047 yards. Avec ses 95 bunkers, et ses greens en Bentgrass,  plus rapides que ceux de l’Augusta National (dessiné par Mackenzie), il est un des plus difficiles parcours du monde.

L’épreuve comprend 30 matches, 12 en simple et 18 en double, durant 4 jours, du mercredi au samedi (jeudi au dimanche en Europe).

Les horaires et les matchs de la compétition

En 2019, La Presidents Cup va être jouée en 30 matches, comme en 2017 :

Mercredi 11 déc. – 5 matchs en double de  Four-ball (9h30 heure locale- mercredi 11 déc. 23h30 heure française, soit 14h de décalage horaire)

Jeudi 12 déc. – 5 matchs en double Foursomes  (11h00 heure locale – Jeudi 12 déc. 01h00 heure de Paris)

Vendredi 14 déc. matin – 4 matchs en double  Four-ball. (7h00 heure locale – Vendredi 13 déc. 21h00, heure de Paris)
Vendredi 14 déc. après-midi – 4 matchs en double Foursomes. 

Samedi 14 déc. – 12  matchs en simple. (10h00 heure locale – Samedi 14 déc. 0h00, heure de Paris)

Présentation de la formule de jeu

4 balles meilleure balle :

Four ball ou « 4 balles, meilleure balle » : Les 4 joueurs (2 américains opposés à 2 internationaux) jouent chacun leur propre balle du tee au green.

Le meilleur score des quatre joueurs gagne le trou pour son camp.

Il y a égalité sur le trou , si le meilleur joueur International a le même score que le meilleur américain, soit 0 point.

Au fil des trous, les points s’accumulent pour chaque camp. En fin de match, l’équipe gagnante marque 1 point au classement «général».

 

Foursome”:

2 joueurs de la même équipe affrontent 2 joueurs de l’équipe adverse .

Au sein de la même équipe, les joueurs partagent une seule balle et la jouent en alternance.

Un équipier joue en premier sur les trous pairs et l’autre sur les trous impairs.

Sur chaque trou, l’équipe qui réalise le score le plus bas gagne le trou. Le match s’arrête quand l’équipe en tête ne peut plus être rattrapée par le camp adverse. La victoire rapporte 1 point au classement «général».

Jeu en Match-play

Comme pour la Ryder Cup, la formule de jeu utilisée pour déterminer le vainqueur d’un match en Presidents Cup est le match-play.

-Un trou est gagné quand une équipe réalise un score moins élévé que l’équipe adverse.

-Un match est perdu lorsque l’équipe adverse a pris trop de retard au fil des trous et ne peut plus revenir à égalité.

-Un Match est à égalité (ou all square, A/S) quand les 2 parties ont remporté le même nombre de trous après les 18 trous : 1/2 point est attribué à chaque équipe pour le classement «général»

Le Classement général

-Un match gagné rapporte un point.

-Un match à égalité après 18 trous rapporte ½ point.

-Un match perdu ne rapporte pas de point.

Avec un total de 30 matchs, soit 30 points à gagner, l’équipe qui atteint le score de 15,5 points, est déclarée gagnante de la coupe des Présidents.

En cas d’égalité à 15 vs 15 , l’équipe détentrice de la coupe (USA) n’est pas déclarée vainqueur comme c’est le cas en Ryder Cup. Il y a égalité. 

En 12 éditions, l’équipe Internationale a connu 10 défaites, une égalité (en 2003) et une seule victoire en 1998. Elle avait eu lieu….au Royal Melbourne Golf Club….!

Les résultats de la Presidents Cup : Jour 1 (Mer. 11 déc.)

Cette Presidents Cup 2019 avec cette première session des « 4 balles » a débuté idéalement et comme jamais, pour l’équipe Internationale. Elle a marqué, d’entrée, l’histoire et démontré son potentiel pour remporter la coupe 2019.


Après un démarrage sur les chapeaux de roue de Woods/Thomas avec un birdie donné dès le 1 d’un Tiger Woods très en forme (6 birdies pour Tiger en 15 trous), la paire Im/Hadwin a aussitôt marqué les esprits avec un eagle au 1 dans le second match. Le ton est donné !

La belle complémentarité de la paire Oosthuizen/Ancer qui, grace à Oosthuzen, a assommé avec « 4 up après 5 trous » la paire Johnson/Woodland.

La Presidents Cup est lancée ! 

Les américains n’ont pas démérité, mais les Internationaux ont remporté la matinée avec gros 4 à 1, jamais réalisé par une équipe internationale en première journée !  Une réaction de l’équipe américaine est plus qu’attendue la nuit prochaine. ìl reste 25 points à partager.

 

Les résultats de la Presidents Cup : Jour 2 (jeu.12 déc.)

C’est avec une égalité parfaite (Intl 2,5 vs 2,5 USA), « en trompe l’oeil », que s’est terminée ce 2ème jour de compétition avec les 5 « foursome ».

 La domination des internationaux fut telle qu’ils ont dominé les 5 matchs en milieu d’après-midi. Tiger Woods, « capitaine », n’avait aucun pouvoir sur les 4 autres scores pour motiver ses équipes….

Finalement, en raison de scores très serrés, les américains ont réussi à revenir, in extrémis, pour faire égalité et sauver la face. Les 2 putts miraculeux de 5 m de Cantlay, puis Thomas, sur le 18 font marquer 2 points quasi inattendus. L’ égalité du dernier match très fragile dans la dernière partie fut également scellée sur le 18.

Car ce fut une grosse surprise durant l’après-midi, tant la domination américaine était attendue dans ces Foursomes. Ils ont toujours été les meilleurs, par le passé, dans cet exercice particulier. Egalité reste donc un très bon score pour les Internationaux !

Contrairement à Tiger Woods, indisponible en tant que capitaine, Ernie Els fut partout sur le parcours, pour encourager, parfois pour partager les bons choix de clubs, voire même conseiller sur une ligne de putt !

Avec une paire Adam Scott/Louis Oosthuizen en première partie,  réussissant un gros 3&2, la tactique fut la bonne.  La ferveur du public a été plus importante que la veille et ce dernier a joué à plein son rôle. Il a, dès le début d’après-midi, de bonnes raisons de croire à la victoire. La dynamique est positive.

Il y a un signe qui n’a pas trompé : les 2 victoires américaines du jour, dont celle Woods/Thomas  ont été célébrées comme des exploits. Ce sont pourtant de courtes victoires avec des « 1up » gagnés in extremis. L’équipe américaine était-elle fébrile ?

En fin de session , la paire internationale Smith/Im marquera le coup. Elle empêchera la paire Fowler/Woodland de donner une victoire de l’équipe américaine, en ce vendredi 4 balles meilleure balle.

A noter qu’au leaderbord, à ce stade, sur les 3,5 points des USA, Tiger Woods avec  Justin Thomas en ont marqué 2, les autres joueurs ont marqué seulement 1,5 en 8 matchs…de quoi douter sur la stratégie américaine.

Au classement général, les internationaux mènent 6,5 vs 3,5 pour les USA. Ils restent 9 points à aller chercher en 20 matchs à jouer pour des Internationaux , confiants et gonflés à bloc. Les américains doivent en marquer 12 !

Au golf, tout peut arriver. Le suspense est entier…..

Les résultats de la Presidents Cup : Jour 3 (ven. 13 déc.)

Les 4 matchs en Four ball (« 4 balles, meilleure balle »)  du matin. Après les matchs du matin remportés 2,5 à 1,5 par  les Internationaux,  l’équipe d’Ernie Els mène 9 points à 5 face aux USA.

Les 4 matchs en « Foursome » de l’après-midi.


Au terme d’une longue journée extrêmement  disputée, avec beaucoup d’enjeu dans chaque partie, et un public enflammé par un spectacle de très haut niveau, les Internationaux ont résisté à l’offensive américaine.

Avec 4 parties menées par les américains, l’après-midi, les Internationaux ont réussi à sauver, in extremis, 2 parties sur les 2 derniers trous. La paire Leischman/Ancer, menée « 5 down »  a remonté les 5 points sur les 9 derniers trous. Le binôme a déchainé la foule qui a soutenu, avec ferveur, Ben An qui avait un putt  de 3 m pour remporter son match du jour.

Certes l’avance de 3 points du début de journée, est ramenée, d’un cheveu, à 2 points après le 8ème match du jour. Mais l’essentiel est préservé avec un Leaderboard à 10 vs 8 en faveur des Internationaux, avant les simples.

C’est la 3ème fois de l’histoire que les Internationaux mènent au score avant les simples. ils n’ont jamais perdu dans cette situation…

Avec 5,5 points à aller chercher, pour les Internationaux, dans les 12 simples, le dernier jour promet un grand rendez-vous. C’est également un grand défi pour ces mêmes Internationaux qui vont affronter les 12 joueurs américains favoris. Ces derniers sont tous membres  du Top 25 mondial actuellement. Côté Internationaux, seuls 3 joueurs, Adam Scott 16ème, Louis Oosthuizen 20ème et Hideki Matsuyama 21ème, appartiennent à ce cercle très fermé. Mais les 7 talentueux rookies Internationaux ont été excellents et décisifs pendant les 3 premiers jours. 

Tout reste à faire…

Vivement demain !

 

Les résultats de la Presidents Cup : Jour 4 (samedi 14 déc)

Avec seulement 2 victoires en 12 matchs pour les Internationaux, face aux 6 victoires en simples et 4 matchs nuls pour les USA,   l’équipe américaine remporte la Presidents Cup 16 à 14 ! L’histoire retiendra également que cette 11ème victoire américaine sera scellée par Matt Kuchar avec un putt pour égaliser son match.

Les 2 seules victoires et surtout les 4 matchs nuls en simple des Internationaux ont couté très cher aux hommes d’Ernie Els, si proche d’un succès qui aurait été mérité. Mais pour approcher les 15,5 points nécessaires, il aurait fallu transformer 2 matchs nuls en victoire du côté des Internationaux. Cela illustre la très grande incertitude et le suspense incroyable qui ont animé cette 13ème Presidents Cup de l’Histoire. Les Internationaux n’auront jamais été aussi forts.

Dans cette Presidents Cup, la suprématie américaine ne sera certainement plus la même dans le futur. Le golf se mondialise….même si la coupe revient une nouvelle fois au pays de l’oncle Sam. 

Ernie Els déclarait que : « ses rookies internationaux promettaient beaucoup pour le futur et qu’ils ont fait un super boulot ».

Car n’oublions pas que les Internationaux n’avaient que 5 joueurs d’expérience et que les 7 rookies internationaux étaient face à une équipe américaine dont la moyenne du classement mondial était 12 ! 

Nul doute qu’ Ernie Els  doit être reconduit dans 2 ans, comme capitaine, pour concrétiser son travail et mener sa pépinière à la victoire. Ils le méritent ! 

A l’heure du bilan de la Présidents Cup 2019, on peut affirmée que malgré une nouvelle victoire, l’habituelle domination américaine est aujourd’hui entamée. La prochaine Presidents Cup 2021 aux USA n’en sera que plus disputée….Vivement 2021 à Quail Hollow Club en Caroline du Nord !

Déclaration de Tiger Woods : « En tant que capitaine, je n’aurais pas pu avoir une meilleure equipe. Chacun de vous a rendu cette semaine très « spéciale » pour moi. Je suis incroyablement fier de vous tous et fier de ramener la Coupe à la maison. Allez les États-Unis!  »

Team Building !
Le bon état d’esprit de cette équipe internationale s’illustre bien avec ce moment de cohésion et de détente sur le practice, juste après la défaite . Il en dit long sur l’état d’esprit cette équipe internationale très solide bâtie par Ernie Els ! Bravo !

Le bilan de la Presidents Cup 2019

Retrouvez le bilan de cette presidents Cup avec les statistiques  joueur par joueur, le bilan des capitaines, le bilan côté spectateurs :  ICI.

Les commentaires sont clos.